Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

 

Cérémonies officielles

Les cérémonies officielles nationales

14 juillet : Révolution Française

lafetedelafederation

Le 14 juillet se réfère à deux évènements de la Révolution française, que l’histoire a réunis dans une même commémoration :

  • La prise de la Bastille, le 14 juillet 1789. Le peuple parisien, effrayé par des troupes militaires aux portes de la ville, forme une milice reconnaissable à sa cocarde rouge et bleue. Pour s’armer, ils s’emparent de fusils aux Tuileries et assaillent puis investissent la forteresse de la Bastille pour y récupérer de la poudre et des balles.  Le Peuple s’arme.
  • La Fête des Fédérations, le 14 juillet 1790. Après la prise de la Bastille, Louis XVI nomme Lafayette Commandant de la Garde Nationale. Il propose une grande fête visant à rassembler toutes les milices citoyennes regroupées en fédérations locales. Lors de cette fête, Louis XVI prête serment à la Nation. Le Peuple s’unit.

Ces deux évènements ne sont pas les plus significatifs de la Révolution mais ils sont chargés d’une grande force symbolique qui expliquent, plus de 200 ans après, le maintien de ce souvenir : un Peuple uni et puissant.

11 Novembre : Première Guerre Mondiale

Après quatre ans de la « Grande Guerre » ayant opposé la France et de ses alliés (Royaume-Uni, Russie) à l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie, l'armistice est signé au petit matin, dans un train à Rethondes (Oise). Le 11 novembre 1918, les armes se taisent à onze heures. Pour se souvenir des 9 millions de morts de la première Guerre Mondiale, des 62 millions de la deuxième Guerre Mondiale et des autres conflits dans lesquels la France s’est engagée, le Jour du souvenir marque le silence des armes chaque 11e heure du 11e jour du 11e mois.

8 mai : Seconde Guerre Mondiale

Le 8 mai 1945 marque la fin de la seconde guerre mondiale en Europe par la reddition de l'Allemagne nazie à Reims.

Bombardement du 12 août 1944

Le bombardement de la ville du 12 août 1944 est une commémoration propre à la Commune. Ce jour-là un bombardement allié qui visait la gare de triage de Chasse-Ternay a fait une centaine de victimes civiles.

19 mars 1962 et 5 décembre : Guerre d'Algérie

La fin de la Guerre d'Algérie est commémorée par deux cérémonies : le 19 mars 1962, date de la signature des accords d'Evian qui ouvre la voie à l'indépendance, et le 5 décembre, pour marquer la fin réelle des affrontements.

24 avril: Génocide arménien

Le samedi 24 avril 1915, à Constantinople, 600 notables arméniens sont assassinés sur ordre du gouvernement. C'est le début d'un génocide, le premier du XXe siècle.
Il va faire environ 1,2 à 1,5 million de victimes dans la population arménienne de l'empire turc (ainsi que plus de 250.000 dans la minorité assyro-chaldéenne des provinces orientales et 350.000 chez les Pontiques, orthodoxes hellénophones de la province du Pont). 

 

Vous organisez une manifestation ?

L’agenda des manifestations reprend le calendrier principal proposé chaque année par les associations et la Mairie.
Si vous organisez un évènement pas encore répertorié, ou si vous constatez une erreur, n’hésitez pas à nous le signaler au moyen du formulaire suivant, nous vous recontacterons

Accéder au formulaire