Rénovation du Centre-bourg

La démarche de redynamisation du centre-bourg s'inscrit dans une politique de réhabilitation et de rénovation urbaine globale menée sur la ville depuis plusieurs années. Après une phase d'aquisition foncière relativement longue, les constructions vétustes qui faisaient face à la Place Jean Jaurès ont été démolies durant l'été 2017. Trois nouveaux bâtiments à l'architecture moderne sortiront prochainement de terre. Ils s'articuleront autour d'une place centrale, redonnant son âme de village à ce quartier historique du centre de Chasse-sur-Rhône.

Visionnez le film de présentation du projet de nouveau centre-bourg à Chasse-sur-Rhône :

© Archigroup

 

L'élaboration du programme a recherché un équilibre entre des aménagements publics, des commerces et des logements.

Quelques chiffres

- 32 appartements dont 10 pour les personnes à mobilité réduite.

- 400 m² d'espaces commerciaux en rez-de-chaussée

- 50 places de stationnement privé en sous-sol et 10 places de stationnement aérien en libre accès

- 1 place publique centrale

- Début des travaux : mi-2018

- Livraison des bâtiments prévue fin 2019.

Découvrez le dossier complet du projet publié sur le Chassère mag de février 2018

 

Offres nouvelles de stationnement

photo parking gareUne extension du parking relais de la Gare est en cours. Un accord a été trouvé avec la société ICF pour réaliser un parking d’environ 75 places dans le prolongement de la rue des Victimes du bombardement. Ce dernier verra le jour au deuxième semestre 2018 et proposera aux utilisateurs de la gare une capacité de stationnement répondant à leurs attentes.

Un nouvel espace de stationnement dans le quartier du Rhône : à l’angle de la rue Fonfamineuse et de l’avenue Frédéric Mistral, se trouvait une maison qui n’était plus habitée depuis de nombreuses années. Cette « Maison Dal Gobbo », du nom des propriétaires à qui la municipalité a racheté le terrain, a été démolie courant novembre. Un nouvel espace de stationnement a été amménagé en lieu et place du bâtiment qui menaçait de s’écrouler. Le Parking du Rhône sera rapidement mis en service.

 

Approbation du PLU

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) a été approuvé en Conseil municipal le 30 novembre 2017. Vous pouvez consulter sur ce site les éléments qui composent le PLU.

Vous pouvez trouver le règlement du Plan Local d'Urbanisme et les formulaires dans l'onglet "Urbanisme".

 

Un nouvel EHPAD : "Les terrasses du Rhône"

EHPA siteAprès 18 mois de travaux, l'Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes ouvrira ses portes courant avril. L'équipe est en cours de recrutement et les dossiers d'admission seront prochainement étudiés.

Si la construction et l'aménagement intérieur sont désormais achevés, la mise en place de l'équipe est en cours avec des recrutements d'infirmiers, d'aides-soignants, d'Agents de Services Hospitaliers, de personnel administratif, etc. A cette fin, un speed dating est programmé le 2 mars toute la journée. L'équipe d'encadrement recevra les personnes intéressées  par un poste sur l'EHPAD.
Les Chassères qui souhaitent déposer un dossier d'admission pour eux-mêmes ou un de leurs proches doivent le faire sur le portail trajectoire.sante-ra.fr préférentiellement. L'établis-sement, géré par l'hôpital de Vienne, est accessible aux Chassères comme aux habitants des communes limitrophes. Du fait de l'absence d'une infirmière la nuit sur place et d'arrivée d’oxygène dans les chambres, l'établissement n'est adapté qu'aux patients aux problématiques médicales stables.


Une journée portes-ouvertes sera organisée le samedi 7 avril de 14h à 18h pour permettre à tous de découvrir l'établissement de l'intérieur : pour les personnes qui souhaiteraient y travailler, en devenir résident ou simplement le découvrir par curiosité.

Cet EHPAD a été financé par la Caisse des dépôts et consignations et le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes, avec des subventions du Département de l’Isère et de la complémentaire retraite AGIRC et ARRCO.
Il est géré par le Centre hospitalier de Vienne. Par ailleurs, la ville met à disposition le terrain dans le cadre d’un bail à construction, pour un euro symbolique.
Elle participe également à la viabilité du terrain en finançant pour partie les réseaux secs (gaz, électricité) et humides (eau et assainissement). Une manière pour la municipalité de soutenir l’implantation de cet hébergement. Ce projet intervient dans le cadre de la politique de logement social de la ville. La municipalité affirme ainsi sa volonté de permettre aux personnes âgées d’accéder à un logement de qualité couplé à des soins adaptés.