Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

 

Création d'une nouvelle école

Un nouvel équipement éducatif pour anticiper les besoins sur le long terme

photo chateau avril 2017Chasse-sur-Rhône connaît une très forte progression démographique (+13% entre 2009 et 2014 selon les derniers chiffres publiés par l’INSEE). Face à ce constat, l’équipe municipale a commandité une analyse qui a révélé l’augmentation attendue du nombre d’élèves sur les dix années à venir. Les chiffres parlent d’eux mêmes : d’ici 2024, six ouvertures de classes devront être réalisées.

Les élus se sont donc questionnés sur les infrastructures actuelles, dans une démarche globale de territoire. Toutes les hypothèses ont été étudiées, y compris l’agrandissement d’établissements existants. Pour que les enfants évoluent dans un environnement plus serein et au sein de structures à taille humaine, l’équipe municipale a fait le choix de créer un pôle éducatif.

Privilégier avant tout le bien-être des enfants et des familles

Implanté dans le quartier du Château, cet ensemble scolaire accueillera des classes de maternelles et d’élémentaires, gageant d’un rééquilibrage de l’offre éducative sur le territoire. La mixité sociale restera assurée par la définition d’une carte scolaire plus cohérente. Une grande partie des élèves de primaire se trouvera ainsi à une distance inférieure à 800 m de leur école, permettant de réduire significativement leur temps de parcours. De plus, l’organisation des parents qui ont un enfant en classe maternelle et un autre en élémentaire sera facilitée par la co-existence de plusieurs niveaux dans la même enceinte.

Il est le point d’orgue de la politique éducative de la municipalité. Bien plus qu’un établissement scolaire, cet espace de vie sera pensé comme un véritable lieu d’accueil, d’éducation et de bien-être pour les enfants, leurs familles et le personnel. Les questions de la parentalité et de l’éducation seront au coeur des actions proposées.

Une présentation du projet a été faite lors de la réunion publique organisée le mardi 13 juin dernier sur le sujet.